Peut-on modifier un contrat d’assurance auto en cours ?

La résiliation d’un contrat d’assurance auto n’est pas toujours aussi facile pour les usagers de la route. Mais peut-on alors modifier un contrat d’assurance auto en cours ? Pour répondre à cette question, on vous invite à suivre cet article !

Les différents moyens de changer d’assurance auto en cours d’année pour l’assuré

Pour souscrire à un nouveau contrat d’assurance auto, un assuré qui désire modifier son contrat assurance auto en cours a de nombreuses possibilités pour passer à la résiliation :

A lire également : Assurance automobile : pour quelles raisons votre prime est-elle élevée ?

La résiliation du contrat d’assurance auto arrivant à sa première échéance ou après

Lorsque le contrat d’assurance auto aboutit à sa première échéance, il est possible pour les usagers de la route de le résilier à n’importe quel moment. Autrement dit, lorsque le contrat d’assurance auto a couvert l’assuré pendant une année complète au minimum, celui-ci peut procéder à la résiliation de ce contrat.

A lire en complément : Puis-je résilier mon assurance automobile sans justification ?

A partir du premier anniversaire de la signature du contrat, un assuré peut passer à la résiliation de son contrat grâce à la loi Hamon. Il n’a pas besoin de fournir de justifications et il ne subira pas de pénalités. Si la résiliation se fait le jour de l’anniversaire, l’assuré devra informer son assureur au moins deux mois à l’avance ou 20 jours après la réception de l’avis de renouvellement du contrat.

La résiliation du contrat d’assurance auto après un changement de situation

Lors d’un changement de situation personnelle, les usagers de la route peuvent également passer à la résiliation de leur contrat d’assurance auto. Il peut s’agir par exemple d’un déménagement, d’une fin des activités professionnelles, un changement de régime matrimonial, un changement d’emploi, un départ en retraite.

La résiliation du contrat d’assurance auto après la vente du véhicule ou suite à un vol

Si un automobiliste décide de vendre son véhicule, il est de son devoir de prévenir son assureur avant la date de vente du véhicule. Dès le lendemain de la vente, le contrat sera alors résilié.

Aussi, si la voiture de l’assuré a été volée, il devra également informer son assureur par courrier. Il aura 10 jours pour le faire. Le jour après la réception de la lettre, le contrat d’assurance sera ensuite résilié.

Suite à une augmentation ou à un refus de baisse de la prime d’assurance auto

Si une augmentation de prime d’assurance est imposée par la compagnie d’assurance des usagers de la route (sans être accompagné d’une justification), ils peuvent aussi procéder à la résiliation de leur contrat d’assurance auto. De plus, si la réduction du montant de la prime d’assurance auto est refusée par l’assureur, l’assuré peut aussi procéder à la réalisation de ce contrat.

Suite au décès du propriétaire de la voiture

Si le propriétaire d’une voiture est décédé, il est également possible de résilier le contrat d’assurance auto. En ce qui concerne cette résiliation, ce sont les héritiers de ce véhicule qui s’en occupent et ils ont 3 mois au maximum pour le faire.

La résiliation du contrat d’assurance auto en cours d’année pour l’assureur

Si l’assuré est capable de résilier son contrat d’assurance auto, la procédure de résiliation du contrat d’assurance auto peut aussi être réalisée par l’assureur.

Pour que le conducteur puisse rechercher une nouvelle assurance auto, la résiliation s’introduit entre 10 jours et un mois à la suite d’une notification de résiliation. Pour sa nouvelle assurance auto, il peut par exemple choisir l’assurance auto GMF !

Catégories de l'article :
Assurance