Assurance : pourquoi souscrire une assurance temporaire ?

Assurance : pourquoi souscrire une assurance temporaire ?

Tout le monde n’a pas conscience qu’il est possible de souscrire à une assurance temporaire. Ce type de couverture dure entre 24 heures 90 jours. Cette forme singulière d’assurance mérite d’être mieux expliquée.

Principales spécificités 

En fonction des assureurs, cette couverture peut éventuellement avoir une durée légèrement inférieure à 90 jours. Ce type d’assurance permet de répondre aux besoins de personnes physiques ou morales devant utiliser un véhicule de façon exceptionnelle. Concrètement, une police d’assurances de ce type peut permettre d’accomplir les actes comme, déplacer un véhicule non-assuré pour, par exemple, le faire sortir de la fourrière. Aussi permettre de déplacer une voiture pour aller effectuer un contrôle technique, ou l’amener en réparation. Enfin, l’assurance temporaire permet d’utiliser dans toute l’Union Européenne un véhicule dont l’assurance n’est valable que dans un seul pays de l’union. Cette police d’assurance spécifique sert souvent lors de l’importation ou de l’exportation de véhicules.

A lire également : Combien de temps pour résilier une assurance auto après un décès ?

Quelles sont les garanties apportées ?

Cliquez sur https://www.assurvit.fr/ afin de noter l’intégralité des domaines et situations pour lesquelles l’assurance temporaire vous couvre. Pour résumer à l’extrême, plus la durée de l’assurance temporaire est faible, plus son effet sera limité à la responsabilité civile obligatoire. D’ailleurs la majorité des contrats pour ce type d’assurance comportent uniquement la mention « garantie aux tiers ». Ce type d’assurance n’est clairement pas celui qu’il vous faut au cas où votre désir est de doter le véhicule flambant neuf d’une assurance « tous risques » !

Comment signer ce type de contrat ?

La liste des dossiers administratifs requis pour signer une assurance temporaire n’est pas immensément longue. Vous devrez fournir la carte grise du véhicule que vous désirez assurer, il faudra également votre permis de conduire qui ne devra pas être obtenu depuis moins de deux ans. Aussi il faudra produire un relevé d’information ou une attestation sur l’honneur de vos antécédents en tant que conducteur.

A voir aussi : Assurance auto : tout savoir sur les malus

Catégories de l'article :
Assurance