Les conséquences de rouler avec un voyant d’alerte moteur allumé

Le tableau de bord d’une voiture présente de nombreux voyants. Ces voyants sont des indicateurs de prévention d’un danger ou l’annonce d’un problème imminent selon la nature du dysfonctionnement, la couleur d’allumage et la fréquence de clignotement du voyant. Parmi les signaux à ne pas ignorer, un voyant moteur allumé peut être signe d’un danger anodin. L’allumage du voyant moteur indique effectivement qu’un problème s’attache à la production en CO2 ou à l’une des pièces du moteur. On vous annonce les risques encourus en roulant avec un voyant moteur allumé.

Voyant moteur allumé dans une voiture : quel problème est en cause ?  

Un voyant de moteur allumé est signe de problème lié soit au système d’allumage, d’injection ou antipollution du véhicule. La couleur ou la fréquence de clignotement du voyant aide à se faire une idée de la gravité du problème rencontre.

Lire également : Tarif garage automobile : coût des services et entretien courant

Le voyant moteur allumé jaune 

Un voyant de moteur jaune allumé correspond à un indice du système antipollution de la voiture. Vous vous demandez alors : peut on rouler avec le voyant antipollution allumé ? Il est tout à fait possible de rouler avec ce voyant allumé puisque le problème ne met pas votre vie en danger. Ce système de votre voiture permet entre autres de réduire les émissions polluantes à la prise du volant. C’est le premier degré d’alerte de votre moteur.

Le voyant moteur allumé orange

Un voyant moteur allumé orange concerne la détection d’un problème lié à une pièce moteur de la voiture. L’allumage orange mène à conclure que votre voiture pollue trop.

A découvrir également : Pourquoi installer un kit bioéthanol sur votre voiture ?

Le voyant moteur allumé rouge 

Un voyant moteur allumé rouge est un indicateur de gravité urgente. Il faut arrêter le véhicule au plus vite et faire examiner votre voiture par un professionnel. Ce voyant moteur rouge n’est disponible que sur l’affichage du tableau de bord de certains véhicules.

La fréquence de clignotement du voyant moteur

Il faut également mesurer la gravité du problème par la récurrence des clignotements du voyant moteur. Un clignotement en discontinu n’est pas signe de gravité. Un clignotement constant concerne un dysfonctionnement du pot catalytique. Ce problème peut mener à une surchauffe du moteur et à un incendie. La consultation auprès d’un professionnel doit se faire sans attendre. Un voyant continuellement allumé indique une défaillance totale du système de contrôle antipollution du moteur.

Les conséquences de rouler avec un voyant d'alerte moteur allumé

Rouler avec un voyant moteur allumé : est-ce dangereux ?

Les voyants moteur indiquent une défaillance mécanique causant des réjections en CO2 notables. Ce voyant moteur étant un témoin d’alerte ne doit pas vous amener à paniquer dans la majorité des cas. L’arrêt de votre véhicule n’a pas à être immédiat. Toutefois, faire contrôler votre voiture auprès d’un professionnel doit se faire le plus rapidement possible.

Sans prises de mesures de correction immédiates, les répercussions sur votre voiture se constateront à divers niveaux. Un voyant moteur allumé peut amener à une surconsommation en carburant, à des émissions en gaz à effet de serre excessives, à un affaiblissement des performances du véhicule ou à des détériorations irréversibles au moteur.

Afficher Masquer le sommaire