Tracter avec une voiture électrique : voici les modèles à privilégier pour éviter les problèmes !

Il est de plus en plus possible de trouver une voiture électrique qui peut tracter. La commercialisation de modèles dotés de crochet d’attelage augmente d’années en années. Voici les véhicules à privilégier si vous souhaitez tracter en tout-électrique.

Avec quel modèle de voiture électrique tracter ?

La réglementation et les politiques ont incité beaucoup de constructeurs à équiper leurs voitures électriques d’un crochet d’attelage. Toutefois, le modèle électrique est soumis à plus de contraintes que le thermique.

A lire également : Ce qu'il faut prendre en compte lors de l'achat d'une voiture d'occasion

Une limite de poids rapidement atteinte

En comparaison à la voiture thermique, les véhicules électriques ont longtemps été peu nombreux à tracter à cause de leur faible autonomie. Cependant, depuis quelques années, les fabricants des voitures électriques ont augmenté la contenance de la batterie et la puissance du moteur. Ainsi, pour trouver une offre conséquente de modèles avec une capacité de tractage, il faut être prêt à y mettre le prix.

Les véhicules électriques étant lourds, ils ne peuvent pas tracter des charges aussi grosses que peut le faire un thermique. Par exemple, Tesla ne vend pas de voiture avec une capacité de tractage supérieure à 2 250 kg. Les modèles électriques de Skoda, Audi et Volkswagen, eux, peuvent tracter plus d’une tonne. Avec la Mégane E-Tech de Renault, vous pouvez tracter jusqu’à 900 kg.

A lire également : Voiture d'occasion : 4 conseils pour un premier achat

Les modèles électriques à privilégier

Pour tracter avec un véhicule électrique, voici les modèles à privilégier :

  • BMW = iX, iX1 et iX3, mais aussi i4 et i7
  • Tesla : Model S, Model Y, Model X et Model 3
  • Volkswagen : ID.Buzz, ID.4 et ID.5
  • Mercedes : EQE et EQE SUV, EQS et EQS SUV
  • Audi : Q4 e-tron et Q8 e-tron
  • Peugeot : e-Rifter, e-Traveller et e-Epxert
  • Volvo : EX90, C40 Recharge et XC40 Recharge
  • Skoda : Enyaq Coupé iV et Enyaq iV
  • Citroën : ë-Jumpy, ë-Berlingo et ë-SpaceTourer
  • Renault : Mégane E-Tech et Kangoo E-Tech
  • Hyndai : Kona Electric, Ioniq 5 et 6

Tracter avec une voiture électrique : le problème des infrastructures

L’automobile-club allemand, aussi appelé l’ADAC, a réalisé une étude sur l’impact du remorquage en termes d’autonomie sur les véhicules électriques. La conclusion est qu’en comparaison avec une voiture de type diesel, tracter avec un véhicule électrique entraîne une surconsommation de 80 % et un coût de 233 euros. La recharge doit se faire plus régulièrement avec un tractage.

Cependant, l’organisme a remarqué que le prix est très différent en fonction des bornes de recharge. Ainsi, il recommande d’opter pour une batterie à tension élevée afin de réduire le temps passé lors de la recharge.

Le problème majeur de tracter avec une voiture électrique, ce sont les infrastructures. En effet, entre le manque et les défauts de celles-ci, votre voyage avec un tractage sera plus compliqué. Vous serez confronté à des stations de recharge rapide hors services. Dans certaines, vous ne pourrez pas procéder à un paiement direct et dans d’autres votre authentification sera refusée.

Enfin, autre point noir, les stations sont souvent mal agencées pour recevoir des véhicules avec une remorque ou une caravane. En effet, pour brancher votre voiture, vous devrez fréquemment désatteler votre tractage.

Par conséquent, les véhicules électriques sont aujourd’hui sujets à des limites de poids moins intéressantes que les voitures à moteur essence. Le manque d’infrastructures adaptées rend aussi les choses plus difficiles.

Afficher Masquer le sommaire