Faire du motocross à bas-âge : 4 bonnes choses à savoir

Il est possible de faire du motocross à bas-âge. Ce sport mécanique se pratique avec des motos qui ne sont pas autorisées à circuler sur les routes. Au cours des compétitions majeures comme mineures ou par pur plaisir, les amoureux du motocross alternent successivement entre courses d’obstacles et courses de vitesses.

À chaque âge, un motocross adapté

A lire aussi : Comment entretenir la climatisation

Il existe une réglementation bien précise en matière de conduite des motocross par les enfants mineurs. En tant que parent, vous devez veiller à la respecter. Cela commence notamment par le choix d’une moto au gabarit et à la taille proportionnels à ceux de  l’enfant.

Votre enfant de 6 ans devra se contenter d’une moto de 8 cv maximum. A 7 ans, vous devez faire un choix de moto de 65 cc maximum. Découvrez ici, par exemple, le Test complet de la piwi, un motocross parfaitement adaptée à un enfant de 7 ans. À partir de 9 ans, une moto cross de 90cc maximum ferait bien l’affaire.

A lire en complément : Nogaro : un circuit idéal pour faire un stage de pilotage ?

Le permis de conduire et l’assurance sont-ils obligatoires pour un conducteur de motocross ?

En règle générale, les motos cross ne sont pas homologuées pour la circulation. De ce fait, un permis de conduire n’est pas nécessaire à quiconque veut s’adonner à sa pratique que cela soit pour se divertir ou pour participer à une compétition.

En ce qui  concerne l’assurance, elle est obligatoire. Donc, même lorsque votre enfant ne conduit sa petite moto cross que dans votre propriété, vous devez le faire assurer. Cette assurance ne couvrira que les dommages et dégâts causés à un tiers pendant qu’il pratique sa moto.  Bien entendu, cela n’autorise pas votre enfant à conduire sa moto sur les voies ouvertes à la circulation.

Où l’enfant doit-il apprendre le motocross ?

À partir de 6 ans d’âge, votre enfant peut commencer son initiation au motocross. Vous pouvez l’inscrire à un stage de formation organisé par des moniteurs agrées au sien de moto clubs. Il s’agit de professionnels dont les diplômes sont reconnus par l’État français. Il existe, par ailleurs, une multitude de clubs et d’École Française de motocross.

Au sein de ces écoles, les enfants, aspirants ou apprentis motards, passent en premier le guidons de bronze. Ensuite, viendront le guidon d’argent et d’or. Ces deux derniers niveaux garantissent aux enfants l’accès aux compétitions d’âge. Les enfants de plus de 11 ans passeront le Certificat d’aptitude au Sport Motocycliste (CASM) donnant accès aux compétitions sur circuit fermé.

Quels sont les équipements nécessaires pour faire du motocross ?

Pour faire le motocross au sein des clubs ou écoles, il est exigé aux jeunes enfants d’acquérir les équipements adéquats. Il s’agit notamment du tour de nuque, des protège-mains et des gants cross, des genouillères et des coudières, des bottes cross, un pantalon et un maillot motocross. L’un des équipements les plus précieux et vitaux à acquérir est le casque de moto cross. Vous n’oublierez pas les bottes cross, les lunettes de protection, le masque cross ainsi que les protections dorsales et pectorales, etc.

Les avantages et les risques du motocross pour les enfants

Le motocross est un sport qui apporte plusieurs avantages aux enfants. Il permet de développer leur coordination et leur équilibre sur la moto, ce qui renforce aussi leur confiance en eux-mêmes. Le motocross améliore l’endurance physique des petits pilotes ainsi que leurs capacités mentales à prendre rapidement des décisions.

Comme tout sport extrême pratiqué à bas âge, le motocross comporte aussi des risques pour les enfants. Les accidents peuvent être fréquents et souvent graves si les précautions nécessaires ne sont pas prises. Vous devez veiller strictement au respect du port obligatoire et régulier des équipements de protection.

Vous devez reconnaître les dangers inhérents à toute activité motorisée, notamment ceux liés à l’environnement où ils roulent. Une pratique bien encadrée par un instructeur qualifié peut minimiser ces risques tout en garantissant une expérience agréable pour tous les participants.

Faire du motocross dès son plus jeune âge peut offrir beaucoup d’avantages, mais doit être abordé avec sérieux et responsabilité par tous les acteurs impliqués : parents ou tuteurs légaux qui doivent s’informer sur la formation nécessaire vis-à-vis du choix de club ou d’école adaptés ; instructeurs chargés d’enseigner la bonne conduite ; jeunes pilotes appelés à se protéger correctement avant chaque sortie.

Les règles de sécurité à respecter lors de la pratique du motocross pour les enfants

Le motocross est un sport extrême qui nécessite de respecter des règles strictes afin de garantir la sécurité des pilotes. Voici les principales règles à suivre pour assurer une pratique du motocross en toute sécurité.

Avant tout départ, vous devez être attentif à vos trajectoires • particulièrement lorsqu’il y a plusieurs concurrents simultanément sur le circuit • et ne pas oublier l’emplacement des points stratégiques, comme par exemple chaque virage. Surtout, respectez toujours les règles de conduite et les instructions données par l’instructeur.

Le motocross, comme tout sport extrême, est exigeant en termes de sécurité. Effectivement, pour se prémunir des risques liés à la pratique du motocross, tous les équipements sont indispensables. Bien évidemment, ces derniers ne suffisent pas : la vigilance et le respect absolu des consignes précédemment évoquées doivent être mis en place afin d’assurer un apprentissage optimal tout en garantissant une sécurité maximale aux enfants participants à cette activité.

Afficher Masquer le sommaire