close

Contrôle technique : les nouveautés pour ce 1er juillet 2019

controle tech voiture

Le nouveau contrôle technique devait être appliqué depuis le début de l’année 2019. Mais à cause du mouvement des Gilets Jaunes, il a fallu reporter le durcissement de six mois. Les changements sont donc prévus pour le 1er juillet 2019. Opacité des fumées, particules émises, seuil d’émissions… le nouveau contrôle technique va être nettement plus sévère. Fort heureusement, il n’y a qu’une partie du parc de l’automobile français qui sera concerné par ces changements.

Nouveau contrôle technique, quels changements pour juillet 2019 ?

Le 1er juillet 2019, le contrôle technique connaîtra des nouveautés. Mais cette réforme sera surtout concentrée sur l’opacité des fumées, les particules émises et les seuils d’émissions. Ces changements concernent les véhicules les plus polluants. Si à partir du mois de juillet vous décidez de déposer votre véhicule à Auto Sécurité, ne vous attendez pas à voir le nombre de points à contrôler augmenter. Car en réalité, ce changement ne vise qu’à contrôler de façon plus spécifique les fumées et particules fines dégagées par les véhicules, notamment diesel. Il n’y a donc que les véhicules particulièrement polluants qui devraient s’inquiéter de leur sort.
Le contrôle avait déjà été renforcé en mai 2018. Avec une telle démarche, l’État entend réduire drastiquement les émissions polluantes des véhicules diesel. C’est donc dans un cadre de transition écologique que la nouvelle réglementation du contrôle technique a dû intervenir.

A voir aussi : Zoom sur Séverine Meny

Ce qu’il faut savoir sur les particules fines

Ce nouveau contrôle technique devrait booster le marché de la dépollution en encourageant les nettoyages réguliers des moteurs, des filtres à particules, ou même de la fameuse vanne EGR. Les particules fines renvoient à un mélange de différentes substances. Il peut s’agir de particules de carbone, de suie, d’hydrocarbures, de nitrates, de sulfates, ou autres. Leur petitesse de taille les rend particulièrement dangereuses étant donné qu’elles parviennent ainsi à pénétrer facilement l’organisme. On retrouve les particules fines dans les gaz d’échappement. Elles présentent de multiples risques pour la santé et c’est la raison pour laquelle il faudrait les retirer. Sur le plan environnemental également, ces particules sont à l’origine de l’augmentation du gaz à effet de serre (en partie) et par conséquent, du réchauffement climatique. Il faudrait songer à bien nettoyer le filtre à particules. Car plus il est encrassé, plus il parvient à retenir des particules nocives, au point d’augmenter le taux de pollution.

A lire également : 4 avantages d’acheter une voiture chez un concessionnaire