Les règles spécifiques pour les poids lourds : tout ce qu’il y a à savoir

En termes de conduite, le plus important est de toujours respecter les règles. Cela s’applique même aux véhicules de grand gabarit. Si vous êtes amateurs de poids lourds, découvrez les règles spécifiques de conduite pour ce type d’engin.

Lire également : Sport auto : l'équipement du pilote

Pourquoi a-t-on instauré des règles sur la circulation routière ?

Les règles sont imposées dans le but d’éviter les accidents sur la route. La plupart des réseaux routiers sont défendus d’accès pour les poids lourds. Ces gros véhicules sont soumis aux règles de circulation comme toutes les autres voitures. Par exemple, les camions doivent signaler leur angle mort pour la sécurité routière.

Chaque manque d’attention au niveau de la circulation peut causer d’énormes problèmes. Les accidents sont toujours plus élevés sur les autoroutes. Il est donc très important de prendre connaissance de ces règles et interdictions avant de prendre le volant. Pour les véhicules poids lourds, les restrictions tournent surtout autour de la vitesse sur route.

A lire en complément : Le tracteur chenillard : une nouvelle invention parfaite pour les agriculteurs

Quelles sont les voitures à poids lourds ?

Un véhicule est dit « poids lourd » lorsque son poids excède les 3,5 tonnes. Ces types d’engins sont utilisés dans divers domaines. Ils sont sollicités pour transporter de la marchandise, des biens, et même des personnes. Des règles spécifiques ont été créées spécialement pour ces véhicules à cause de leur gabarit plus imposant par rapport aux autres automobiles.

Les règles imposées aux gros engins sont plus nombreuses par rapport aux véhicules de poids moyen. Par exemple, certaines voies routières ne leur sont pas accessibles. Il y a également des zones où ces types de véhicules ne peuvent pas circuler à cause de leur taille.

Quelle est la restriction de vitesse à fixer pour les poids lourds sur la circulation ?

La vitesse maximum autorisée dépend du type de route. Vous pouvez consulter l’article R413-8 du Code de la route pour avoir plus de détails à ce sujet. Faute de gabarit, tous véhicules pesant plus de 3,5 tonnes ne doivent pas dépasser les 90 km/h, quelle que soit la route qu’ils empruntent. S’il s’agit d’une voie prioritaire, la limite descend à 80 km/h. Pour un véhicule de 12 tonnes, la vitesse sur terre-plein central avec deux chaussées séparées est aussi limitée à 90 km/h.

Les camions articulés ou transportant une remorque ne doivent pas dépasser la limite de 60 km/h. Dans la règle spécifique, un macaron comportant la mention 80/90 doit être affiché sur le coin inférieur gauche du véhicule à poids lourds.

Le non-respect de ces limitations est sévèrement puni par la loi. Une amende devra être payée, et des points seront retirés du permis. Selon le cas, le conducteur risque d’être suspendu de son permis de conduire pendant au moins 3 ans.

Quelles zones et périodes sont inaccessibles pour les poids lourds ?

L’accès à différentes zones est restreint pour les poids lourds en fonction de l’heure. En France, les voitures ayant un poids supérieur à 7,5 tonnes ne sont pas autorisées à circuler sur les réseaux routiers français pendant une tranche horaire précise. L’État a fixé la période entre 22 heures le samedi et 22 heures le dimanche comme heures interdites de circulation pour les poids lourds. Cette restriction s’applique également pendant les jours fériés, entre 22 heures la veille et 22 heures du jour férié.

Il existe d’autres restrictions qui dépendent de la conjoncture, telle que la période hivernale. Ces véhicules sont interdits de circulation tout le long du réseau Rhône-Alpes chaque année au mois de février et mars, certains samedis entre 7 h et 18 h. Pour les samedis avant les grandes vacances, donc en période estivale, il leur est strictement interdit d’emprunter l’ensemble du réseau.

Catégories de l'article :
Actu