Les documents concernant l’achat d’une voiture d’occasion

L’achat d’une voiture est un investissement conséquent, loin d’être négligeable, et pourtant si nécessaire. En effet, une voiture peut grandement faciliter la vie à tous les niveaux, que ce soit pour effectuer des courses, se rendre au travail ou pour un quelconque déplacement. Toutefois, une voiture est certes un investissement utile, mais c’est aussi un investissement coûteux. De ce fait, il est parfois plus intéressant de faire l’achat d’une voiture d’occasion.

Les voitures d’occasion

Les voitures d’occasion sont, comme leur nom l’indique, des voitures qui ont déjà été utilisées par d’autres particuliers ou par des professionnels. Leur prix va évidemment varier selon le modèle choisi ainsi que son état, l’achat d’une voiture d’occasion n’a donc pas de fourchette de prix à proprement parler, l’évaluation se fait au cas par cas. Par ailleurs, cet achat peut très bien se faire auprès d’un particulier comme auprès d’un concessionnaire spécialisé ou non, dans la vente d’automobile d’occasion.

Lire également : Quelle est la période de validité de l'étiquette air Crit ?

Cependant, même dans l’achat d’un véhicule d’occasion, il est important de retenir certains critères qui concernent tous les véhicules. Ces critères ne sont nécessairement nombreux, mais ils ne sont pas moins utiles afin de faire un bon achat.

Les éléments à retenir pour l’achat d’une voiture d’occasion

Comme précisé ci-dessus, vous pouvez acheter une voiture d’occasion chez un professionnel ou chez un particulier.

A lire aussi : Réglementation de la vignette Crit'Air en 2022

Dans le cas d’un professionnel, vous devez retrouver les documents suivants :

  • Une facture (ou un bon de commande ou de livraison) qui comporte à la fois la dénomination de vente, le mois ainsi que l’année de la première mise en circulation accompagnée du kilométrage total. Bien entendu, comme sur n’importe quelle facture, le prix doit également être mentionné avec les taxes. Tous ces éléments sont importants si jamais vous rencontrez un problème avec votre véhicule.
  • Un procès-verbal de contrôle technique de moins de six mois.
  • L’ensemble des documents qui sont nécessaires pour la bonne immatriculation du véhicule :
  • Un certificat d’immatriculation (avec la mention cédée ou vendue suivie de la date et de la signature du vendeur), un certificat de non-opposition au transfert du certificat d’immatriculation, un certificat de déclaration et enfin un certificat de gage ou de non-gage datant de moins d’un mois.

Si vous achetez votre véhicule d’occasion auprès d’un particulier, alors les éléments suivants doivent apparaître :

  • Les éléments permettant d’identifier le vendeur : il s’agit de son nom ainsi que de son adresse.
  • Un reçu si le paiement est effectué en espèces, afin d’avoir une trace de la transaction.
  • Un certificat d’immatriculation ainsi qu’un certificat de situation administrative de moins de 15 jours. Ce dernier élément permet de certifier que le véhicule n’est pas en gage ou ne fait pas l’objet d’une opposition. Cela permet notamment d’autoriser sa vente. Assurez-vous bien de recevoir ce document lors de l’achat. Ce document peut d’ailleurs être récupéré en préfecture.
  • Un rapport du contrôle technique si le véhicule a plus de quatre ans.

Après l’achat de votre véhicule, n’oubliez pas que vous avez un maximum d’un mois afin d’immatriculer votre véhicule, et ce, dans le but d’éviter une potentielle amende. De même, le vendeur doit effectuer sa déclaration de cession.

Catégories de l'article :
Administratif