Ce qu’il faut prendre en compte lors de l’achat d’une voiture d’occasion

Vous êtes sur le point d’acheter une nouvelle voiture ? Vous faites vos recherches pour une voiture d’occasion mais souhaitez connaître les erreurs à éviter avant d’acheter ? Alors cet article est fait pour vous ! Nous allons vous donner quelques conseils simples afin de vous assurer de ne pas faire d’erreur lors de l’achat de votre nouvelle voiture. Prêt ? Commençons dès maintenant !

Soyez prêt à négocier

Lorsque vous négociez le prix d’une voiture d’occasion, votre outil le plus puissant est la connaissance. Il s’agit notamment de connaître le nombre de propriétaires précédents, l’historique des accidents de la voiture, les inspections ou émissions ratées, l’état actuel de la voiture, ainsi que le prix auquel les voitures de la même marque et du même modèle se sont vendues au cours des 30 derniers jours.

A lire en complément : 306 combien de chevaux fiscaux ?

Pour ceux qui ne sont pas à l’aise avec la négociation, envisagez de contacter d’abord le responsable des ventes d’une concession sur Internet pour obtenir une offre de prix. Le responsable est généralement plus direct en ligne qu’un vendeur sur le terrain en ce qui concerne les prix. Cela peut permettre d’économiser du temps et de l’argent, car les primes du service Internet sont généralement basées sur le volume des ventes plutôt que sur une commission basée sur le prix.

Une autre option pour acheter une voiture d’occasion en marchandant moins est d’envisager une ancienne voiture de location. L’achat direct auprès de la société de location implique généralement un prix fixe. Pour faire la meilleure affaire, il faut voir le prix de vente de la voiture par la société de location, le comparer aux ventes récentes de cette voiture et le comparer à ce que les concessionnaires demandent pour cette même voiture. Pensez également à l’assurance de la voiture ! Faites faire un devis d’assurance voiture pas cher en ligne par exemple.

A lire également : Citroën : quels sont les modèles les plus demandés ?

Sachez si la voiture est couverte par une garantie

Vous verrez souvent l’expression “voiture d’occasion certifiée”, qui signifie généralement que la voiture est couverte par la garantie du fabricant. Cependant, certaines voitures sont annoncées comme certifiées alors qu’elles sont couvertes par la garantie d’un tiers. Pratiquement tous les concessionnaires vendent la voiture “en l’état”. La loi exige que le papier soit sur la fenêtre pour vous faire savoir légalement qu’ils ne couvriront rien une fois que la voiture aura quitté l’entreprise.

Parfois, un concessionnaire promet de faire des réparations sur une voiture, mais si vous achetez la voiture avec le papier “en l’état”, alors le concessionnaire n’est pas responsable des travaux de réparation promis. En résumé, vous devez partir du principe que le contrat est “en l’état”. Il faut donc toujours vérifier minutieusement la voiture pour s’assurer qu’elle n’a aucun problème avant de l’acheter. Si une voiture a plus de trois ou quatre ans, il est fort probable qu’elle ne soit plus couverte par la garantie du fabricant et que vous puissiez envisager une extension de garantie. L’achat d’une extension de garantie est une décision personnelle. Certaines personnes l’achètent pour avoir l’esprit tranquille et d’autres prennent en charge les réparations au fur et à mesure. C’est à vous de voir ce qui convient le plus à votre situation.

Vérifiez l’historique de la voiture

Une étape cruciale lors de l’achat d’une voiture d’occasion est de vérifier son historique. Cela vous permettra d’avoir une idée précise de l’état général du véhicule et des éventuels problèmes qu’il aurait pu rencontrer par le passé.

Pour obtenir l’historique de la voiture, vous pouvez utiliser des services en ligne spécialisés qui fournissent un rapport détaillé basé sur le numéro d’identification du véhicule (VIN). Ce rapport vous donnera des informations sur les accidents antérieurs, les réparations effectuées, les rappels constructeurs et même le kilométrage réel de la voiture.

Cette vérification est essentielle pour éviter toute mauvaise surprise une fois que vous aurez acheté la voiture. Par exemple, si une voiture a été impliquée dans un accident majeur ou a subi des dommages structurels importants, cela peut affecter sa sécurité et sa valeur résiduelle.

Dans certains cas, il se peut que le vendeur ne connaisse pas tous les détails de l’historique du véhicule. Cela ne doit pas être une excuse pour négliger cette étape fondamentale. Vous pouvez toujours demander au vendeur s’il possède des documents pertinents tels que les factures d’entretien ou les rapports d’accident précédents.

Il est aussi judicieux de faire appel à un mécanicien professionnel pour inspecter la voiture avant l’achat. Un œil expert sera en mesure de détecter tout problème potentiel qui pourrait ne pas apparaître dans l’historique officiel.

Vérifier l’historique de la voiture est un élément clé lors de l’achat d’une voiture d’occasion. Cela vous permettra de prendre une décision éclairée en tenant compte des antécédents du véhicule et en évitant les surprises désagréables. Prenez le temps de faire cette vérification pour avoir la tranquillité d’esprit nécessaire avant votre achat.

Faites un essai routier complet

Une autre étape cruciale lors de l’achat d’une voiture d’occasion est de faire un essai routier complet. Cela vous permettra de vous familiariser avec le véhicule, de tester ses performances et de détecter d’éventuels problèmes.

Lorsque vous faites un essai routier, vous devez prendre en compte plusieurs éléments. Assurez-vous que la voiture démarre facilement et sans bruit anormal. Écoutez attentivement les sons du moteur pour détecter toute irrégularité qui pourrait indiquer une usure excessive ou des problèmes mécaniques.

Pendant votre conduite, soyez attentif à la sensation générale du véhicule. Est-ce qu’il réagit bien aux commandes ?

Afficher Masquer le sommaire