Comment bien se protéger en moto ?

Lorsque vous roulez en deux-roues, la sécurité passe avant tout. Il faut non seulement vérifier que votre moto fonctionne parfaitement, mais aussi vous équiper correctement. Bien se protéger en moto ne signifie pas seulement porter un casque et des protège-genoux. Il existe divers autres accessoires à toujours avoir sur soi.

Portez un blouson de moto

Conduire une moto avec la mauvaise tenue peut être très dangereux pour vous, surtout en cas d’accident. Vous aurez alors besoin d’un blouson de moto doté d’une bonne protection qui vous offrira une défense en cas de chute ou d’accident. Une veste de moto est rembourrée et possède des caractéristiques destinées à amortir votre corps au cas où vous seriez impliqué dans un accident.

A lire également : Les critères pour bien choisir une combinaison de moto

Vous devez aussi vous procurer un blouson qui vous offrira une protection contre tous les éléments météorologiques de votre trajet. Si vous êtes le genre de motocycliste qui passe de longues heures sur la route, vous aurez besoin d’un blouson qui vous offrira la protection nécessaire. La plupart des vestes de moto sont toutes saisons. Elles vous protégeront des rayons du soleil, de la neige et de la pluie.

Roulez comme si vous étiez dans une voiture

De nombreux motards pensent que certaines règles de la route ne s’appliquent pas à eux puisqu’ils ne sont pas en voiture. Au contraire, de nombreuses règles sont plus importantes à suivre lorsque vous roulez en deux-roues en raison de votre exposition.

Lire également : Pourquoi faire le choix de la location de scooter ?

Ainsi, appliquez-vous à suivre les panneaux de signalisation. Apprenez les bons signaux manuels et utilisez-les. Enfin, limitez les distractions. Par exemple, écouter de la musique, parler au téléphone et envoyer des SMS s’avèrent extrêmement dangereux lorsque vous êtes à moto. Réduisez les distractions au minimum et concentrez-vous sur la route.

se protéger en moto accessoires blouson

Vérifiez votre moto et ses équipements de protection avant de rouler

Tout comme la conduite d’une voiture, les dysfonctionnements de l’équipement peuvent entraîner un accident. Pour éviter cela, vérifiez tous vos engrenages avant de prendre la route. Assurez-vous que :

  • les pneus sont complètement gonflés,
  • les réflecteurs et les feux sont fixés,
  • les chaînes sont en place.

Il serait judicieux de faire d’abord le tour de votre bloc pour tester que les freins fonctionnent et que vous pouvez facilement passer d’une vitesse à l’autre. De même, vérifiez votre casque, vos gants, vos bottes, vos protections pour les yeux et tout autre accessoire de protection. S’ils présentent des trous, des bosses ou des creux, ne prenez pas le risque de les mettre. Procurez-vous-en de nouveau au plus vite.

Moto : restez visible sur la route

Vous ne pouvez pas supposer que vous êtes visible pour les autres conducteurs. Malheureusement, les accidents impliquant des motos sont dus au fait que les autres conducteurs ne les aient pas vus. Les astuces sont simples. Évitez les angles morts des autres conducteurs et conduisez avec vos phares allumés même pendant la journée.

De même, portez des vêtements réfléchissants ou brillants et utilisez toujours vos clignotants et signaux manuels. Ce ne sont que des exemples parmi tant d’autres. Il existe d’autres règles à suivre pour bien vous protéger en moto.

Portez un casque de qualité adapté à votre pratique de la moto

Le casque est sans aucun doute l’équipement de moto le plus important pour votre sécurité. Il protège votre tête contre les blessures lors d’accidents, même les plus sérieux. Il ne suffit pas de porter n’importe quel casque. Vous devez choisir un casque de qualité, fabriqué par une marque réputée et homologué aux normes européennes en vigueur. Les fabricants recommandent également que vous deviez remplacer votre casque tous les cinq ans environ ou après tout impact important, même si le choc n’a laissé aucune trace visible sur sa surface. Selon la pratique que vous faites de la moto (ville, route, sportive), il est nécessaire d’adapter votre choix à ce critère-là.

Pour résumer :
• Choisissez un casque homologué aux normes européennes en vigueur ;
• Achetez-le auprès d’une marque reconnue pour leur qualité ;
• Vérifiez régulièrement l’état du casque : remplacez-le tous les cinq ans ou après chaque impact significatif ;
• Selon votre pratique de la moto, ajustez votre choix en conséquence.

Adoptez une position de conduite sécuritaire et confortable

Au-delà du port d’un casque homologué, votre position sur la moto est aussi un facteur crucial pour votre sécurité. Pour une conduite sécuritaire et confortable, vous devez bien ajuster vos commandes à vos besoins physiques. La selle doit être choisie en fonction de votre taille et du type de moto que vous utilisez. Les repose-pieds doivent être placés à une distance appropriée pour éviter les douleurs au genou ou aux jambes.

Il y a l’importance du grip : lorsque vous roulez sur des routes humides ou mouillées par la pluie, assurez-vous que vos bottines ont suffisamment d’adhérence, car les patins sont beaucoup plus fréquents dans ces conditions.

La manière dont vous placez vos mains sur le guidon peut avoir un impact considérable sur votre contrôle de la moto. Placez-les toujours à 9 heures et 3 heures pour maximiser votre stabilité latérale si besoin. Gardez toujours un œil attentif sur les autres usagers de la route afin d’éviter tout risque inutile ou imprudent.

Pour résumer :
• Choisissez une selle adaptée à votre taille ainsi qu’à celle de votre moto ;
• Ajustez bien les repose-pieds ;
• Assurez-vous que vos bottines ont une bonne adhérence lorsqu’il pleut ;
• Placez correctement vos mains (à 9 heures et 3 heures) ;
• Gardez un œil attentif aux autres usagers de la route pendant votre conduite.

Afficher Masquer le sommaire