La pression des pneus qu’il faut choisir

Pour assurer l’entretien de son véhicule, la plus facile et la moins onéreuse reste la vérification de la pression des pneus. La pression d’air des pneus supporte plus de 95% de la voiture. Maintenir une bonne pression est donc essentiel pour un plus grand confort de conduite. La pression des pneus recommandée par le fabricant est indiquée sur l’étiquette d’identification du véhicule.

Quand effectuer la vérification de la pression ?

Idéalement, elle doit se faire au moins tous les 30 jours et lorsque survient un changement de température ou à chaque fois que vous partez en voyage. Surtout en hiver, il est important de vérifier la pression des pneus. Pour s’assurer de la conformité des pneus à la pression recommandée, il faut les gonfler à froid, c’est-à-dire tôt, le matin avant votre première sortie ou après avoir laissé votre véhicule se reposer durant plusieurs heures. Vous rendre dans une station- service près de chez vous n’aura pas de conséquence sur un tel contrôle, mais il va de soi qu’une heure d’autoroute rendra problématique la mesure de la pression réelle des pneus.

A voir aussi : Trouvez la voiture d'occasion idéale à bordeaux : petit prix, qashqai et voiture électrique!

Meilleure adhérence et sécurité optimale

Pour procéder à la vérification du gonflage de ses pneus, il existe plusieurs solutions, se rendre chez un professionnel, utiliser des dispositifs proposés par certaines stations-services ou de lavages ou s’équiper soi-même d’un compresseur avec un pistolet de gonflage. La plupart des pneus endommagés le sont à cause d’une mauvaise gestion de leur pression. Elle varie d’un véhicule à l’autre. Elle est souvent marquée dans le manuel d’utilisation du véhicule, sur la tranche de la portière ou encore dans la trappe du réservoir. Elle se présente sous la forme de deux chiffres. Un pneu sous gonflé subissant des sollicitations trop fortes risque d’éclater à une vitesse élevée, d’où l’intérêt de bien vérifier la pression de ses pneus.

Les risques d’une pression trop basse ou trop élevée

Une pression trop basse des pneus peut être à l’origine de plusieurs conséquences fâcheuses. Elle augmente la résistance au roulement et, par conséquent, la consommation de carburant. Elle réduit aussi l’adhérence du pneu sur la route, ce qui est particulièrement dangereux en cas de pluie ou de neige. Un freinage d’urgence risque alors d’être moins efficace.

A découvrir également : Deux étapes pour repeindre une carrosserie automobile

D’autre part, une pression trop élevée des pneus a aussi ses effets néfastes sur les performances du véhicule. Elle entraîne une usure prématurée et irrégulière du pneumatique, ainsi qu’une diminution significative de son adhérence sur chaussée mouillée. Cela peut provoquer des vibrations désagréables dans le volant ou dans l’habitacle lors de la conduite à haute vitesse.

Il faut savoir que si les dimensions et caractéristiques techniques doivent correspondre aux spécifications du constructeur pour assurer un bon fonctionnement du véhicule, la pression recommandée doit impérativement être respectée.

Pensez à votre sécurité routière, mais aussi économique (en termes de coûts liés aux frais d’énergie), en vérifiant régulièrement la pression des pneus afin d’éviter ces différents inconvénients.

Comment mesurer et ajuster la pression de vos pneus facilement

Il faut vérifier la pression des pneus régulièrement (au moins une fois par mois) pour garantir leur fonctionnement optimal et prolonger leur durée de vie.

Pour mesurer la pression de vos pneus, vous aurez besoin d’un manomètre. Vous pouvez soit acheter un manomètre chez votre garagiste ou en grande surface, soit utiliser celui mis à disposition dans les stations-services.

Assurez-vous que vos pneus sont froids (c’est-à-dire qu’ils n’ont pas roulé depuis au moins 2 heures). La température affecte la pression des pneus.

Lisez la mesure affichée sur le cadran du manomètre et comparez-la avec celle recommandée par le constructeur, qui se trouve généralement sur une étiquette située dans l’habitacle côté conducteur ou dans le coffre à bagages.

Si la pression est trop basse, gonflez votre pneu jusqu’à atteindre celle indiquée par le constructeur avec une pompe adaptée (que vous pouvez trouver aussi dans les stations-services).

Si la pression est trop élevée, dégonflez-le en appuyant doucement sur l’aiguille centrale de votre valve jusqu’à atteindre la pression recommandée.

N’hésitez pas non plus à ajuster légèrement la pression des pneus en fonction notamment des conditions climatiques telles que la chaleur ou le froid.

En suivant ces étapes simples et en vérifiant régulièrement la pression des pneus, vous pouvez garantir à vos pneumatiques une meilleure adhérence et une sécurité optimale pour votre conduite.

Catégories de l'article :
Voiture