Le permis à points : ce qu’il faut savoir !

Le permis à points est un système de sanction sur les permis de conduire en France. Il permet de sanctionner les conducteurs en cas d’effraction et de réduire les risques d’accidents de la route. Découvrez comment cela fonctionne.

Comment fonctionne le permis à points en France ?

A découvrir également : Tout ce que vous devez savoir sur le camion 11m3 : dimensions, caractéristiques et avantages

Le permis de conduire initial commence avec 6 points, tous les autres conducteurs ont 12 points sur leur permis et peuvent se voir retirer de 1 à 6 points pour des infractions, selon la nature de l’incident. Votre permis à points peut également être suspendu pour de courtes périodes.

Les infractions comprennent les excès de vitesse et diverses formes de conduite imprudente, mais aussi des infractions moins graves comme le fait de ne pas allumer ses phares, d’ignorer les panneaux de priorité ou de ne pas s’arrêter complètement à un carrefour. Tous les points perdus sont rétablis après une certaine période qui peut varier de six mois à trois ans en fonction de la nature de l’infraction et à condition qu’aucune autre infraction ne soit commise. Vous pouvez également récupérer 4 points en suivant un stage de sensibilisation à la conduite de deux jours.

A lire en complément : Découvrir les alternatives à la voiture classique : zoom sur les véhicules sans permis électriques

Si vous perdez 12 points, vous perdez votre permis de conduire pendant au moins six mois, après quoi vous devez peut-être passer d’autres examens avant de récupérer votre permis.

Délais et coûts d’obtention d’un permis de conduire

L’obtention d’un permis de conduire français est soumise à des frais qui varient de région en région.

Selon la préfecture, le délai d’obtention du permis français peut aller de quelques semaines à plusieurs mois. Le permis lui-même se présente sous la forme d’une carte de crédit rose. Les préfectures les plus chargées prendront plus de temps, car elles traitent un plus grand nombre de demandes. Le permis de conduire doit être renouvelé tous les 15 ans.

Comment obtenir un permis de conduire ?

Les citoyens français âgés de 17 ans peuvent passer les examens en vue de l’obtention du permis de conduire. À noter que cela peut changer en fonction du type de permis de conduire que vous souhaitez obtenir.

Pour se présenter à l’examen du permis de conduire, il faut s’adresser à la préfecture ou à une auto-école pour obtenir un formulaire d’inscription Cerfa 14866*01, qui doit être présenté avec une pièce d’identité, deux photos d’identité récentes, deux enveloppes préadressées et un certificat médical attestant que vous êtes apte à conduire.

L’examen se compose d’un examen théorique (le Code de la route est disponible en librairie) et d’une épreuve pratique.

Vous devez d’abord réussir l’examen théorique. Vous avez ensuite cinq tentatives sur trois ans pour passer l’examen pratique. L’examen consiste en 25 minutes de conduite dans des conditions normales de circulation. Les connaissances en matière de premiers secours font partie de l’examen.

Vous connaîtrez le résultat de l’examen dans les 48 heures ; si vous réussissez, vous obtiendrez un permis temporaire à utiliser jusqu’à ce que votre permis officiel soit délivré dans les quatre mois. Si vous échouez à l’examen, il faut parfois plusieurs mois pour le repasser ; renseignez-vous auprès de votre centre d’examen.

Les infractions entraînant un retrait de points

Les infractions au code de la route peuvent entraîner un retrait de points sur votre permis de conduire. Il faut connaître les différentes infractions qui peuvent vous faire perdre des points.

Nous avons les excès de vitesse. Selon la gravité de l’excès, vous pouvez perdre entre 1 et 6 points sur votre permis. Les dépassements dangereux ou le non-respect des distances de sécurité sont aussi passibles d’un retrait allant jusqu’à 3 points.

Le non-port du casque pour les conducteurs de deux-roues motorisés peut entraîner un retrait allant jusqu’à 3 points. De même pour l’utilisation du téléphone au volant ou le non-respect des feux tricolores.

Les infractions liées à l’alcoolémie sont particulièrement sévères : conduire en état d’ivresse peut entraîner un retrait automatique de 6 points, sans compter les sanctions pénales associées. Le délit de fuite après un accident, ainsi que la conduite sans assurance.

Avec ces informations, vous êtes mieux préparé pour éviter les infractions qui entraînent un retrait de points. Souvenez-vous toujours de respecter le code de la route et d’adopter une conduite responsable.

En cas d’infraction, il est aussi possible de suivre des stages de sensibilisation à la sécurité routière.

Les conséquences d’une perte de points sur son permis de conduire

Perdre des points sur son permis de conduire peut avoir de lourdes conséquences. En France, le système du permis à points vise à responsabiliser les conducteurs et à prévenir les comportements dangereux sur la route. Mais quelles sont réellement les conséquences d’une perte de points ?

Vous devez noter que chaque infraction entraîne un retrait de points différent, en fonction de sa gravité. Plus l’infraction est grave, plus vous risquez de perdre un nombre significatif de points.

Lorsque vous avez commis une infraction au code de la route et que des points ont été retirés, vous recevrez une lettre recommandée avec accusé de réception (LRAR) appelée ‘lettre 48N’ qui vous informera du retrait effectué. Vous disposerez alors d’un délai pour contester cette décision si vous estimez qu’elle n’est pas justifiée.

Si votre solde total atteint zéro point après plusieurs infractions cumulées dans le temps ou suite à une seule infraction très grave, cela entraînera la suspension automatique de votre permis pour une durée déterminée.

Durant cette période où votre permis est suspendu, il vous sera impossible aussi de conduire tout véhicule nécessitant un permis valide. Si malheureusement vous ne respectez pas cette restriction et êtes contrôlé par les forces de l’ordre au volant pendant cette période de suspension administrative, cela constitue un délit passible d’une amende et éventuellement d’une peine complémentaire comme la confiscation du véhicule ou même une peine d’emprisonnement selon certains cas spécifiques.

Une fois que votre suspension est terminée, vous devrez obligatoirement repasser un examen médical et une visite de contrôle pour récupérer votre permis. Il peut aussi être nécessaire de suivre des stages de sensibilisation ou des formations complémentaires afin d’améliorer vos connaissances en matière de sécurité routière.

Vous devez prendre conscience des conséquences d’une perte de points sur son permis. Non seulement cela impacte votre droit de conduire, mais cela peut aussi avoir un impact sur vos assurances auto et moto ainsi que sur votre situation professionnelle si vous êtes amené à utiliser un véhicule dans le cadre de votre travail.

Il est primordial d’adopter une conduite responsable et respectueuse du code de la route pour éviter les perturbations et les conséquences négatives liées à la perte de points sur son permis.

Afficher Masquer le sommaire