close

Où se trouve la bougie sur une moto ?

bougie

Vous disposez d’une moto et vous désirez placer une bougie, mais vous ne connaissez pas son emplacement ? Si oui, vous devez avoir connaissance de quelques notions dans ce domaine. Découvrez ici tout sur la bougie d’une moto.

Quel est l’emplacement de la bougie sur une moto ?

En dessous du capot se trouve un faisceau de quatre à huit câbles électriques de part et d’autre du moteur. Les bougies d’allumage se situent au niveau des extrémités de ces câbles et sont entourées des capuchons.

A voir aussi : Comment choisir son guidon de moto ?

Cependant, sur un moteur à quatre cylindres, les bougies d’allumage se situent du côté supérieur du moteur et sont disposées l’une après l’autre. Lorsque c’est un moteur de six à huit cylindres, les bougies sont généralement disposées de chaque extrémité du moteur. Sur certaines motos, le moteur dispose d’une couverture que vous devez enlever afin de pouvoir voir les câbles des bougies.

Par la suite, il vous suffira de suivre les câbles pour trouver les bougies elles-mêmes. Par ailleurs, si vous souhaitez remplacer votre bougie, tâchez de monter une bougie froide sur le moteur. Aussi, la bougie ne va pas beaucoup monter en température dans le but de s’autonettoyer.

A lire en complément : Installez des valises sur une moto BMW

En réalité, pour s’autonettoyer une bougie va détruire les résidus du moteur du mélange gazeux. Pour que ce phénomène se produise, il faut qu’une température très élevée soit fournie. Ce qui lui permettra de s’encrasser rapidement. Il faut noter que le bec d’isolant, la couleur du bec d’isolant et l’état des électrodes déterminent une bonne indication du statut de santé du moteur.

Alors, si ce bec d’isolant est de couleur gris clair ou de couleur marron clair et est en bon état, cela signifie que votre bougie est en parfait état avec une très bonne combustion.

Par contre, lorsque le bec d’isolant est noir et sec, cela signifie que la combustion est incomplète et que la carburation est certainement trop riche. Dans le même ordre d’idées, il faut noter que le bec d’isolant de couleur noire et gras traduit également que la combustion est incomplète, dans ce cas, le moteur consomme assez d’huile. Sachez également que lorsque le bec d’isolant est blanc et brillant accompagné de dépôts, cela déclenche une surchauffe du fait que la carburation est trop pauvre.

La bougie d’une moto : ce qu’il faut savoir

La bougie délivre des étincelles qui enflamment l’explosion du mélange d’air et d’essence dans la chambre du moteur. La consommation, le rendement moteur et le démarrage en dépendent. Sur une moto en bon état, elle doit être changée en moyenne tous les 10.000 à 25 000 km selon le type de moteur.

Si le moteur ne tourne pas bien, le changement peut se faire bien avant. Une bougie est constituée de plusieurs parties, dont la borne, l’isolant, le culot et les électrodes centrales et de masse. En effet, la borne est la partie qui garantit le contact avec l’allumage, l’isolant assure le refroidissement de l’électrode centrale.

À l’extrémité du culot se trouve le filetage de longueurs et de diamètres différents. En ce qui concerne les électrodes centrales et masses, c’est entre eux qu’à lieu l’étincelle qui enflamme le mélange d’air et d’essence. De même, la bougie est également constituée d’un bec d’isolant, c’est cette partie de l’isolant qui encercle l’électrode centrale.