Assurance auto : quels sont les cas particuliers ?

Le défaut d’assurance auto est un délit puni par la loi. Le fait de rouler non assuré expose le conducteur, non seulement à des risques financiers, mais également judiciaires. Celui-ci constitue une circonstance aggravante en cas d’accident. C’est pourquoi vous devez absolument souscrire une assurance auto, dès lors que vous êtes en possession d’une voiture. Cette règle concerne toutes les catégories de véhicules, même les plus particuliers comme les cas que nous allons voir ci-après.

Assurance auto pour une voiture de collection : comparer avant de choisir

Vous venez de devenir l’heureux propriétaire d’une voiture de collection et vous vous apprêtez à constituer les documents administratifs pour pouvoir rouler ? N’oubliez pas que l’assurance auto est obligatoire, même pour ces catégories de véhicules. Par conséquent, penser à son assurance auto est une nécessité, dès lors que vous l’avez en votre possession. Pour l’assurance de votre voiture de collection, deux possibilités s’offrent à vous : les assurances auto classiques et les assurances spécifiques aux voitures de collection. Ainsi, vous pouvez comparer les offres en ligne et obtenir des estimations avant de faire un choix définitif.

Lire également : Quel est le meilleur comparateur d’assurance ?

Cependant, il est préférable de privilégier l’assurance auto collection, car celle-ci est plus adaptée à l’usage du véhicule. En effet, l’utilisation de ces types de voitures n’obéit pas aux mêmes règles que les véhicules courants. D’où la nécessité de souscrire à l’assurance dédiée.

En cas d’accident, ce type d’assurance permet d’indemniser le conducteur en fonction de la cote officielle de la voiture. De plus, sachez que le fait de souscrire à ce type d’assurance vous permettra de profiter d’un tarif plus intéressant par rapport aux véhicules courants. La raison est que ces types de véhicules circulent occasionnellement. Par conséquent, ils sont moins soumis à des risques de sinistres. Ainsi, l’assurance est moins coûteuse.

A découvrir également : Tout savoir sur l'assurance conduite sous stupéfiants

assurance auto

Quelle assurance pour un véhicule non roulant ?

Votre voiture est immobilisée pour un bout de temps et vous vous demandez si vous êtes quand même obligé de l’assurer ? D’emblée, sachez que la réponse à cette question est oui. Selon le Code des assurances, un véhicule est considéré comme étant une source d’accident, et ce, qu’il roule ou non. Par conséquent, il doit obligatoirement être assuré. Cependant, celui-ci n’est pas soumis aux mêmes régimes que les véhicules roulants. Habituellement, une simple assurance responsabilité civile suffit. C’est la garantie minimum requise pour les véhicules se trouvant dans cette situation. Selon vos besoins, vous êtes libre d’ajouter d’autres garanties.

Quelle assurance pour une voiture âgée de plus de 10 ans ?

Si votre voiture a plus de 10 ans, la question du choix de l’assurance mérite d’être posée. Selon le règlement en vigueur, la souscription d’une assurance auto « au tiers » est obligatoire pour circuler. Mais, si cette garantie est obligatoire, il revient au propriétaire de choisir d’ajouter ou non des garanties complémentaires. Tout dépendra de la valeur de la voiture. Certains véhicules âgés de plus de 10 ans bénéficient encore d’une belle cote.

Pour eux, une assurance tous risques peut encore être intéressante. Au final, le propriétaire n’est pas obligé d’ajouter des garanties supplémentaires. Tout dépendra de la valeur du véhicule par rapport au coût mensuel de l’assurance.

De nos jours, les offres d’assurances sont nombreuses. Il y en a pour toutes les catégories de véhicules. Cependant, même si elles ont les mêmes coûts, il arrive parfois qu’elles n’offrent pas les mêmes niveaux de garantie. Par conséquent, il convient de bien comparer avant de choisir. Pour ce faire, il vous suffit de vous rendre sur un site en ligne afin d’obtenir des estimations. Le résultat est rapide et fiable.

Assurance auto pour les conducteurs seniors : comment choisir la meilleure option ?

Les conducteurs seniors sont des cibles privilégiées pour les assureurs. Pourtant, certains d’entre eux rencontrent des difficultés à trouver l’offre qui leur correspond le mieux. Les raisons peuvent être diverses : retrait de permis, malus, etc.

Pour ces personnes âgées, il est possible de souscrire une assurance auto senior sur mesure. Celle-ci prend en compte tous les critères liés à l’âge et au profil du conducteur.

En général, la prime d’une assurance senior est plus élevée que celle d’une assurance classique. Cela s’explique par le fait qu’un conducteur aguerri présente un risque moindre pour l’assureur qu’un jeune conducteur inexpérimenté. Par conséquent, le coût de cette garantie sera directement lié aux antécédents du conducteur.

Certains assureurs proposent aussi des offres attractives pour les seniors ayant peu roulé ou utilisant leur voiture uniquement occasionnellement. Dans ce cas-là, il peut être intéressant de souscrire une formule adaptée à ses besoins spécifiques afin de ne pas payer trop cher.

Donc, si vous êtes un senior souhaitant assurer votre voiture mais hésitez quant au choix optimal pour vos besoins spécifiques, n’hésitez surtout pas à consulter un spécialiste en matière d’assurance automobile. De bons conseils et astuces pratiques vous y seront prodigués afin que vous puissiez faire le choix idéal.

Assurance auto pour les véhicules de fonction : quels sont les enjeux à considérer ?

Les véhicules de fonction font partie des cas particuliers en matière d’assurance auto. Effectivement, il s’agit de voitures utilisées dans un cadre professionnel et qui peuvent être mises à disposition des employés pour leurs déplacements professionnels ou personnels. Dans ce contexte, plusieurs enjeux doivent être pris en compte lorsqu’il s’agit d’assurer ces véhicules.

Pensez à bien distinguer la responsabilité civile professionnelle et la responsabilité civile classique. La première couvre les dommages causés aux tiers par l’exercice de l’activité professionnelle, tandis que la deuxième concerne les dommages causés à autrui dans le cadre privé. Pour une voiture de fonction utilisée uniquement à titre professionnel, une assurance responsabilité civile professionnelle suffit.

En revanche, si le salarié utilise le véhicule pour ses déplacements personnels (trajets domicile-travail inclus), alors une garantie tous risques doit obligatoirement être souscrite afin de couvrir tous les types de risques liés à son usage.

Pensez à vous bien identifier auprès des assureurs afin qu’en cas d’accident responsable ou non-responsable impliquant le véhicule mis à votre disposition, il n’y ait pas d’ambiguïté quant au remboursement des dommages engendrés par cet accident.

Certains assureurs proposent une formule spécifique pour les flottes automobiles destinées aux entreprises, telles que les assurances flotte automobile. Cette dernière permettra notamment aux dirigeants d’entreprise de disposer d’un suivi des sinistres, et ainsi d’améliorer la sécurité routière en entreprise.

Pensez à faire appel à un expert en matière d’assurance auto pour déterminer la formule la plus adaptée à votre situation professionnelle.

Afficher Masquer le sommaire