Comment vérifier le kilométrage d’après le code VIN

Le kilométrage d’une voiture d’occasion est l’un des critères principaux pour la décision d’achat. Les relevés du compteur kilométrique peuvent devenir une preuve indirecte d’un bon état technique ou de celui insatisfaisant du véhicule, c’est donc à partir ce cette information qu’on commence à évaluer l’opportunité d’un achat. Dans le même temps, n’oubliez pas que les relevés actuels du compteur kilométrique peuvent ne pas toujours être authentiques. Nous vous dirons comment vérifier le kilométrage d’après le code VIN, qu’est-ce qu’un numéro d’identification et quelles autres informations sont disponibles à l’aide du code VIN.

Qu’est-ce que représente le numéro VIN

Le numéro VIN est un identifiant unique de la voiture, qui lui est attribué en usine. Il se compose de 17 caractères, dont le contenu peut avoir à la fois des chiffres et des lettres de l’alphabet latin.

A lire en complément : Morlax : les parkings de la gare payants à partir du 2 janvier

Le code est divisé en trois groupes : WMI, VDS, VIS. Le premier groupe est conçu pour identifier le fabricant, sa situation géographique. Pour cela, les trois premiers chiffres sont utilisés. Par exemple, dans les voitures des États-Unis, le premier chiffre sera 1, et la lettre Z en première position signifiera que la voiture vient d’Italie. La deuxième position est responsable de la marque de la voiture. Par exemple, si la lettre “N” est utilisée, le véhicule a été fabriqué par Nissan. La troisième position indiquera le type de carrosserie.

Le groupe VDS indiquera les caractéristiques techniques du véhicule. Il s’agit de six chiffres dont le contenu dépend du fabricant. Dans ce cas, ce dernier se voit offrir une certaine liberté, mais le plus souvent la huitième position détermine le type de moteur, et la neuvième est nécessaire pour prouver l’authenticité du numéro.

A découvrir également : Tournage amateur : comment transporter le matériel ?

Le troisième groupe est le VIS. C’est une section des caractéristiques individuelles de la voiture qui se compose de huit chiffres. La dixième position indiquera l’année de production – il peut s’agir d’un chiffre ou d’une lettre. À diverses époques, des lettres ou des chiffres ont été utilisés pour désigner l’année. Depuis peu, on fait de nouveau recours aux lettres.

Quelles informations sont contenues dans le rapport VIN

Maintenant considérons plus en détail la façon de vérifier le kilométrage d’une voiture d’après le code VIN. Ayant un numéro VIN, nous pouvons accéder à une grande quantité d’informations qui ont été collectées depuis le premier propriétaire de la voiture. Afin de vérifier le code VIN de la voiture, on doit utiliser l’un des services de vérification des codes VIN, par exemple checkcar.vin. Après que vous avez entré le numéro VIN dans la forme appropriée, le système génère un rapport contenant des informations complètes sur la voiture sur une base gratuite ou payante.

Il s’agit d’informations techniques et d’utilisateur. Les données techniques sont fournies par le fabricant du véhicule et les informations sur d’utilisateur sont collectées à partir d’un large éventail de sources, y compris des agences gouvernementales, des compagnies d’assurance, des centres de contrôle technique, etc. Les principales informations contenues dans le rapport sont :

  • Configuration de la voiture (options mises en œuvre, équipements, etc.).
  • Caractéristiques techniques et base de données de composants (possibilité de trouver rapidement la pièce de rechange nécessaire dans le catalogue et de la commander).
  • Normes de réparation et d’entretien. On décrit les actions à entreprendre lorsque divers défauts sont détectés.
  • Date de fabrication du véhicule.
  • Participation de la voiture aux accidents de la circulation.
  • Statut du véhicule (gage, mise au rebut, vol, etc.).
  • Immatriculation de la voiture.
  • Événements assurés, etc.

Le rapport gratuit ne contient que des informations de base, y compris le pays et l’année de fabrication, les caractéristiques techniques, l’équipement, les immatriculations etc. Pour obtenir le rapport le plus complet, nous vous recommandons d’utiliser sa version payante. C’est la réponse à la question de savoir comment vérifier le kilométrage d’une voiture d’après le code VIN. Les informations reçues dans le rapport permettront d’effectuer une analyse complète, d’obtenir des données sur le kilométrage, les interférences au travail de l’odomètre, de se renseigner sur les conditions de fonctionnement de la voiture, etc.

Faut-il vérifier le code VIN de la voiture

La vérification du code VIN est devenue une étape obligatoire de l’achat d’une voiture, surtout lorsqu’il s’agit des ventes aux enchères en ligne. L’acheteur éprouve toujours un manque d’informations qui pourraient éclairer les conditions de fonctionnement de la voiture, qui aideraient à savoir à quelle fréquence l’entretien du véhicule a été effectué, apprendre des restrictions légales au fonctionnement de la voiture.

“Comment vérifier le kilométrage d’une voiture d’après le code VIN” est la question la plus populaire dans les moteurs de recherche, mais après avoir reçu une réponse, il est peu probable que vous puissiez tirer des conclusions définitives sur l’opportunité d’acheter une voiture. La vérification du code VIN vous offre beaucoup plus d’options. Elle vous permet d’établir les faits de la participation de la voiture à un accident, le soin avec lequel elle a été utilisée, si elle est en gage. Tout cela affecte l’état technique de la voiture, la sécurité de circulation, la capacité de conduire librement la voiture sans enfreindre les lois. La vérification du code VIN du véhicule est donc une étape obligatoire dont les bénéfices sont comparables à l’avis d’un expert.

Les différentes méthodes pour vérifier le kilométrage d’après le code VIN

Lorsqu’il s’agit de vérifier le kilométrage d’une voiture à partir du code VIN, plusieurs méthodes sont disponibles. La première consiste à utiliser des bases de données en ligne spécialisées qui stockent les informations relatives aux véhicules. Ces bases de données regroupent des données provenant de différentes sources telles que les services d’immatriculation, les assureurs et même les concessionnaires automobiles. En entrant le code VIN dans ces bases de données, il est possible d’obtenir un rapport détaillé sur l’historique du véhicule.

Une autre méthode couramment utilisée pour vérifier le kilométrage est l’inspection physique du véhicule. Cette méthode implique une inspection minutieuse afin de détecter tout signe d’usure excessive ou d’incohérence entre l’état général du véhicule et son compteur kilométrique affiché. Des éléments tels que l’usure des pédales, la qualité des sièges et des volants ou encore la présence éventuelle d’accidents visibles peuvent donner des indications sur le réel kilométrage parcouru par la voiture.

Les rapports historiques complets sont aussi une ressource précieuse lorsqu’il s’agit de vérifier le kilométrage d’un véhicule via son code VIN. Ces rapports comprennent souvent un historique complet des entretiens passés ainsi que tous les enregistrements relatifs au changement et à la maintenance régulière du compteur kilométrique.

Il existe aussi certains outils technologiques qui permettent de lire directement les informations contenues dans le calculateur électronique du véhicule grâce au code VIN. Ces outils, souvent utilisés par les professionnels de l’automobile, permettent d’accéder à des données spécifiques telles que le kilométrage réel enregistré par le véhicule.

Vous devez noter que certaines méthodes peuvent être plus fiables que d’autres et qu’elles ne garantissent pas une vérification à 100% du kilométrage réel. Leur utilisation combinée peut fournir une image plus complète et précise de l’historique d’une voiture. Vous devez pour obtenir un aperçu complet avant de prendre une décision finale concernant l’achat potentiel d’un véhicule.

Les risques liés à un kilométrage falsifié et pourquoi il est important de vérifier le code VIN

Il est crucial de comprendre les risques qui découlent d’un kilométrage falsifié sur une voiture. En effet, l’achat d’un véhicule avec un compteur kilométrique trafiqué peut entraîner des conséquences désastreuses pour le futur propriétaire.

Un kilométrage falsifié peut masquer l’état réel de la voiture. Un véhicule ayant parcouru un nombre excessif de kilomètres présente souvent une usure plus importante et nécessite des réparations coûteuses à court terme. Si le nouveau propriétaire n’est pas conscient du véritable état du véhicule, il risque de se retrouver face à des dépenses imprévues et parfois considérables.

Un compteur kilométrique trafiqué fausse la valeur marchande du véhicule. Lorsqu’une voiture affiche un faible kilométrage, elle est généralement perçue comme étant en meilleur état et donc plus précieuse sur le marché de l’occasion. Si ce chiffre s’avère être trompeur, le propriétaire sera confronté à une dévalorisation significative lorsqu’il souhaitera revendre son véhicule.

Un autre aspect important est lié à la sécurité routière. Un compteur trafiqué peut cacher l’utilisation intensive d’un véhicule dans des conditions exigeantes (comme les taxis ou les voitures utilisées pour des trajets professionnels). Cela signifie que certaines pièces peuvent être usées prématurément sans avoir été correctement entretenues ou remplacées régulièrement selon les recommandations du constructeur automobile. Cela peut mettre en danger la sécurité du conducteur, des passagers et des autres usagers de la route.

L’examen minutieux du compteur kilométrique via le code VIN offre une vision précise de l’historique du véhicule et protège les acheteurs contre les risques liés à un kilométrage falsifié. En agissant avec prudence et en utilisant toutes les ressources disponibles pour obtenir des informations exactes sur le passé de la voiture, on se donne les moyens de faire un choix éclairé qui correspondra parfaitement à nos attentes en termes de sécurité et de valeur.

Afficher Masquer le sommaire