Les réflexes de sécurité à avoir en vélo

Le vélo est considéré comme un moyen de déplacement à faible risque. En effet, les rapports de la Sécurité Routière le confirment et ce, chaque année. Néanmoins, il ne s’agit pas pour autant de conduire un vélo sans prendre des mesures de sécurité importantes pour vous prémunir des risques d’accident. Il existe quelques bons réflexes de sécurité à adopter. Découvrez-les dans cet article.

Respecter le Code de la route

Que vous vous déplaciez à vélo ou en voiture, le premier réflexe à avoir, c’est de respecter le Code de la route. En effet, en tant que cycliste, vous êtes aussi soumis au Code de la route comme les propriétaires d’une voiture. En effet, même si vous êtes le propriétaire d’un vélo électrique, les règles sont les mêmes.

A voir aussi : Profitez du transport de votre moto avec un camion de location

Pour cela, vous devez :

  • vous arrêter aux feux rouges, sauf s’il existe un panneau qui vous demande de continuer en toute sécurité ;
  • éviter de rouler en sens interdit, sauf en cas de double sens ;
  • éviter de circuler sur les trottoirs et les espaces pour piétons ;
  • laisser de côté vos écouteurs afin de vous concentrer sur la route.

Pour maintenir vos réflexes et votre vigilance, évitez de consommer de l’alcool même si vous êtes à vélo. Ces règles ou exigences sont à respecter. En cas de non-respect d’une d’entre elles, vous encourez beaucoup de sanctions. Des amendes forfaitaires sont également exigibles si vous êtes pris en infraction. Parfois, vous pouvez payer jusqu’à 135 euros en cas d’appel téléphonique ou du port des écouteurs sur le vélo.

Lire également : La réservation d’un VTC à l’avance

Privilégier des équipements adaptés

Si vous faites un trajet à vélo, sachez que vous êtes vulnérable vis-à-vis des voitures et motos qui circulent. Il est important de garder à l’esprit que la sécurité n’est pas une option pour vous dans ce cas. Assurez-vous d’avoir un vélo qui possède un bon système de freinage à l’avant comme à l’arrière. Les freins à disque sont principalement autorisés.

Les éclairages font également partie des équipements que vous devez avoir obligatoirement pour voir et vous rendre visible sur les routes peu éclairées. Le phare doit être nécessairement projeté une lumière blanche devant et rouge à l’arrière. Il s’agit d’un dispositif très important qui vous porte assistance dans la nuit.

L’adoption des catadioptres sur les rayons des roues ainsi que sur les pédales constitue également une bonne option. Il existe certains équipements de vélo qui sont tout à fait facultatifs. Vous avez par exemple le choix d’opter pour un porte-bagages ou un avertisseur sur le guidon. Si vous conduisez à vélo souvent dans la nuit, n’hésitez pas à opter pour un gilet de couleur jaune fluo. C’est un complément de sécurité très essentiel pour assurer une meilleure visibilité de votre corps.

Vous avez également la possibilité d’opter pour des bracelets autofixants que vous pouvez placer aux poignets. En dehors de ces accessoires, vous devez équiper votre vélo d’une sonnette. Si vous la klaxonnez, elle doit être entendue à 50 m au moins.

Attention aux véhicules stationnés et méfiez-vous des angles morts

Les places de stationnement sont généralement très dangereuses, notamment pour les vélos. N’hésitez pas à les éviter au maximum. Vous pourrez par exemple vous abstenir de longer de trop près les rangées un peu longues. S’il existe un autre chemin plus calme sur lequel il y a moins de contact des voitures, choisissez-le. Ce sera très bénéfique pour vous, car vous allez rouler en toute sécurité sans rien craindre. Vous aurez également moins de stress, ce qui vous permettra d’apprécier convenablement votre parcours.

En ce qui concerne les angles morts, ils sont extrêmement dangereux et vous devez vous méfier d’eux. Retenez que vous n’êtes pas seul sur la route et que vous êtes parmi les usagers les plus exposés. Il existe certains véhicules devant lesquels vous n’avez aucune chance de faire quoi que ce soit. Par exemple, les poids lourds ou les bus, peuvent ne pas vous voir quand vous les doublez.

Les angles morts de ces derniers sont beaucoup plus étendus. Évitez donc de rouler dans leur sillage si l’occasion se présentait. Si vous êtes derrière eux, maintenez une bonne distance de sécurité et adoptez la bonne vitesse. Évitez tout dépassement hasardeux, surtout par la droite.

Conduire sur les pistes cyclables

Les pistes cyclables sont généralement séparées du reste de la chaussée. Malheureusement, elles sont très peu utilisées parce qu’elles sont moins connues. Pourtant, ces voies vous assurent la sécurité totale, car il est rare qu’une voiture vous percute puisque de base, l’accès leur est interdit. Il s’agit d’un espace sécurisé que vous devriez désormais privilégier pour vos déplacements.

S’il n’existe pas de pistes cyclables, essayez de bien vous positionner sur la chaussée. Ce qui signifie que vous êtes tenu de circuler sur le bord droit de cette dernière. Faites également très attention à l’état du bitume. En effet, les bords des routes possèdent souvent des trous ou des irrégularités. Il faut les éviter pour ne pas se trouver rapidement au sol après une chute.

Voilà donc quelques bons réflexes que vous devez avoir à vélo. Pour votre bien et ceux des autres usagers, demeurez vigilant lorsque vous utilisez ce moyen de déplacement. Ainsi, vous parviendrez à éviter tout incident sur la route.

Catégories de l'article :
Transport