Récupération du permis de conduire : passer un test psychotechnique

Pour récupérer votre permis de conduire après une suspension ou une annulation, on vous fera passer un test psychotechnique. C’est obligatoire et il permet d’analyser votre capacité psychomotrice. Faisons le point sur ce test psychotechnique pour récupérer le permis de conduire.

A lire aussi : Acheter une moto d’occasion : nos conseils pour faire le bon choix

Le caractère obligatoire du test psychotechnique

La visite médicale n’est plus la seule obligation requise pour récupérer le permis de conduire. Le conducteur concerné doit passer des tests psychotechniques si :

  • L’annulation de son permis est due à la nullité du nombre de points. Dans ce cas, il peut faire le contrôle médical et passer les tests avant même la fin de la période d’annulation,
  • L’annulation de son permis est relative à une sanction à une infraction. Dans ce cas, on parle d’annulation judiciaire de permis. Le conducteur ne pourra faire ni les tests, ni la visite médicale avant la fin de période d’annulation.
  • La suspension de permis a duré six mois ou plus.

Pour ce qui est de la visite médicale, elle devra être réalisée par un médecin agréé. C’est ce même médecin qui prescrira les tests psychotechniques. C’est donc la visite qui doit être faite avant les tests psychotechniques.

A lire en complément : Comment laver un canapé en tissu non déhoussable ?

Le test psychotechnique du permis de conduire, kesako ?

Il s’agit d’un examen qui comme nous l’avons évoqué ci-dessus suit la visite médicale. Prescrit par le médecin agréé, c’est un psychologue qui vous fera passer les tests psychotechniques dans un centre agréé. C’est un examen court, car sa durée est entre 45 minutes et deux heures.

Ce test psychotechnique du permis de conduire se compose en deux parties. Il y a :

  • L’entretien individuel avec le psychologue. Celui-ci va durer une demi-heure au maximum. À travers les réponses que le concerné a donné, le psychologue va compléter le dossier administratif et essayer de savoir si le conducteur prend des médicaments, de l’alcool ou des stupéfiants. Il va également en profiter pour discuter avec le concerné pour savoir son appréhension sur la reprise du volant.
  • Les tests psychotechniques. Cet examen se fait sur ordinateur. Avec ce test psychotechnique, on évalue la capacité psychomotrice du conducteur. À travers les réponses, on mesure la capacité de la personne à traiter une information, à se concentrer et à réagir. On verra également sa tolérance au stress. Le but de ce test est de voir si vous êtes prêt à reprendre le volant.

Il faut comprendre que le fait de passer un examen psychotechnique ne conduira pas forcément à la récupération du permis. Après ces examens, le psychologue enverra au médecin agréé un compte-rendu. C’est le médecin qui aura la décision sur votre capacité à repasser le permis de conduire ou à le récupérer.

On comprend que vous n’êtes pas si confiant par rapport aux tests psychotechniques. Rassurez-vous : pour réussir ce test, il n’y a pas de connaissances particulières nécessaires. Il faudra tout simplement bien se concentrer et analyser la situation. Si vous vous sentez prêt, rendez-vous d’abord chez un médecin agréé et une fois que vous avez son feu vert, vous pouvez réserver votre place pour passer un test psychotechnique à Lille.

Catégories de l'article :
Actu