close

Pneumatiques : comment vérifier les témoins d’usure ?

La sécurité et le confort de conduite d’un véhicule sont en partie liés à la qualité de ses pneumatiques. C’est pourquoi il est d’ailleurs conseillé de souvent s’assurer du bon état de ces derniers. Cela passe essentiellement par la vérification des témoins d’usure. Il reste désormais à savoir comment s’y prendre.

Dans ce guide, nous allons vous montrer comment vérifier les témoins d’usure.

Lire également : Dans quel cas faire appel à un dépanneur de voiture

Ce qu’il faut savoir sur les témoins d’usure des pneus du véhicule

L’usure d’un pneu dépend de plusieurs facteurs. Parmi les plus déterminants il y a les performances techniques du pneu, le type et l’état général du véhicule, l’environnement et le type de conduite. La maîtrise de ces paramètres n’étant pas toujours évidente, un indicateur a été mis en place pour faciliter la vérification de l’état du pneu. Cet indicateur n’est rien d’autre que le témoin d’usure.

Un témoin d’usure est donc un indice auquel vous devez vous référer pour déterminer à quel moment changer vos pneumatiques. Il s’agit d’une protubérance de gomme incrustée au fond des rainures sur la bande de roulement ou au bord de celle-ci. Le témoin d’usure mesure 1,6 mm de hauteur.

A lire aussi : Voiture d'occasion : 4 conseils pour un premier achat

Cette valeur de 1,6 mm constitue donc la limite à laquelle vous devez vous référer pour déterminer si un changement des pneumatiques est requis. Cela sera notamment le cas à partir du moment où les témoins mesureront moins de 1,6 mm.

Pneumatiques : pourquoi vérifier les témoins d’usure ?

La vérification des témoins d’usure est bénéfique à bien des égards. Cela permet dans un premier temps d’optimiser la sécurité de la conduite. En effet lorsque les rainures sont usées, donc inférieures à 1,6 mm, les pneumatiques tendent à devenir lisses et affichent une adhérence insuffisante. Cet état augmente le risque d’accident. D’où l’intérêt de faire appel à une structure comme https://www.roady.fr/nario qui se chargera de l’entretien, de la réparation et du remplacement de vos pneumatiques.

Hormis cet aspect sécuritaire, la vérification régulière des témoins d’usure revêt également un intérêt économique. Celui-ci résulte du fait que, selon le Code de la route, il est interdit de rouler avec des pneumatiques usées. Cela est en effet considéré comme une contravention de classe 4 et vous expose donc à une amende de 135 € en cas de contrôle.

Il est donc nécessaire d’accéder aux témoins d’usure afin de les examiner.

pneus voiture usure

Comment accéder aux témoins d’usure ?

Les témoins d’usure peuvent se présenter sous différentes formes. Il peut dans un premier temps s’agir du sigle TWI qui signifie Tread Wear Indicator. Autrement, il peut être question d’un simple triangle ou du logo de la marque des pneumatiques. Dans d’autres cas enfin, vous pourrez avoir à faire à un témoin d’usure numérique, c’est-à-dire une série de chiffres gravée sur la bande de roulement.

Peu importe sa présentation, le témoin d’usure s’effacera progressivement au fil du temps pour vous indiquer à quelle période changer vos pneumatiques pour davantage de sécurité.

L’accès aux témoins d’usure dépend du fait qu’il s’agisse des pneus avant ou des pneus arrière. Pour les pneumatiques arrière, il n’existe pas de techniques particulières pour accéder aux témoins d’usure. Il vous suffit de garer votre voiture de manière à facilement accéder aux roues.

Pour les roues avant en revanche, l’accès requiert une certaine manipulation. Celle-ci commence par le stationnement de la voiture dans un endroit régulier et plat. Ensuite, vous devez tourner vos roues vers l’extérieur en faisant pivoter le volant à 45° vers la gauche ou vers la droite. Puis, veillez à correctement serrer le frein à main avant de sortir du véhicule. Enfin, vous pouvez lire vos témoins d’usure en toute sécurité. Cette lecture consistera à contrôler l’usure générale des pneumatiques.

Comment contrôler l’usure des pneumatiques ?

Le contrôle de l’usure servant à déterminer l’état général des pneumatiques peut se faire de différentes manières. Ainsi, en plus de vérifier les témoins d’usure, vous pourrez aussi vérifier :

La bande de roulement

L’objectif ici sera de vous assurer que la bande de roulement des pneumatiques est nette et qu’il n’y a pas de corps étrangers, tels que les clous, plantés à l’intérieur.

Les flancs des pneumatiques

Outre la bande de roulement, il sera également question d’attentivement regarder les flancs des pneus pour y déceler d’éventuelles déformations. Ces dernières pouvant être causées par des chocs contre des trottoirs ou d’autres objets présents sur la route.

La zone d’accrochage de la jante

Lors de la vérification de l’état de vos pneumatiques enfin, vous devez effectuer un contrôle de la zone d’accrochage. Cela permettra de déceler et de constater d’éventuels frottements pouvant altérer la qualité et les performances de vos pneumatiques.

En cas de constatation de l’altération des témoins d’usure ou de l’observation d’une malformation, voire d’éléments qui peuvent influencer les performances des pneumatiques, il sera judicieux de procéder au changement de vos pneus.

pneus voiture

Quelles alternatives pour changer des pneumatiques sur une voiture ?

Pour procéder au changement de vos pneumatiques, plusieurs alternatives s’offrent à vous. Toutefois, l’option qui vous donne le plus de garantie est celle qui consiste à vous rendre dans un garage auto ou dans un atelier spécialisé. Vous trouverez au sein d’une telle structure, des professionnels qui useront de leur matériel et de leurs connaissances pour vous fournir une prestation de qualité. En plus de changer vos pneus, ces experts pourront également effectuer l’entretien et les réparations dans les règles de l’art.

En dehors de la qualité de la prestation, vous aurez également la possibilité de bénéficier des conseils utiles des professionnels du domaine. Parmi ces conseils, il y a celui qui invite à gonfler vos pneumatiques en vous conformant aux recommandations du constructeur tout en pensant à les intervertir tous les 10 000 km.

Cette dernière astuce vous permettra de suivre l’usure de vos pneus. Dans le cas où celle-ci s’avère irrégulière, vous devrez réaliser un contrôle de la géométrie de la suspension et celle du train avant. Grâce à ces astuces donc, vous allez pouvoir déterminer, voire corriger certaines pannes comme cela est le cas avec une valise diagnostic et ainsi optimiser la sécurité et le confort de conduite.