Est-il possible de faire un leasing auto sans apport ?

Un projet d’acquisition d’une nouvelle voiture ? La solution la plus économique est offerte par le leasing. De plus en plus d’automobilistes optent pour ce mode de financement afin de maitriser leur budget. D’ailleurs, il est désormais possible de souscrire un leasing sans apport initial. Découvrez comment en profiter !

Le leasing, un mode de financement intéressant

Aussi appelée location avec option d’achat (LOA), le leasing est un contrat de location d’un véhicule avec une promesse de vente. Généralement, une voiture en leasing ne concerne que les véhicules terrestres à moteur. Il permet ainsi à une personne morale ou physique de disposer d’une voiture neuve ou d’occasion pour une durée définie dans le contrat, moyennant le paiement d’un loyer mensuel fixe. A l’échéance du contrat de location, deux choix s’offrent au conducteur : restituer le véhicule ou l’acheter.

Lire également : Les questions à se poser pour choisir un siège auto

Les avantages du leasing

Deux principaux avantages sont attribués au leasing. Ce contrat se veut être une solution de financement intéressant, s’apparentant à un crédit à la consommation. Il permet d’avoir à sa disposition une voiture neuve, sans nécessité d’entretien. En outre, le leasing permet de changer régulièrement de voiture. Une fois le contrat arrivé à terme, généralement pour 24 à 60 mois, le conducteur peut restituer le véhicule et en choisir un autre.

Le leasing auto est aussi un mode de financement flexible qui permet au conducteur de choisir son forfait kilométrique ( allant de 5000 à 30000 km / an), des garanties complémentaires comme l’entretien ou la garantie contre les pannes mécaniques. Le leasing s’adapte vraiment aux besoins de chacun.

A lire aussi : Achat d'une voiture : les critères à considérer

Force est toutefois de mentionner que durant la période de location, le véhicule n’appartient pas au conducteur. En cas de défaut de paiement des mensualités, l’établissement de crédit ou la banque peut le reprendre.

Location avec option d’achat (LOA) VS location longue durée (LLD)

Il est important de faire la différence entre une voiture LOA d’un véhicule LLD. La principale différence réside dans la finalité du contrat, même si les deux modalités permettent au conducteur de disposer d’un véhicule neuf sur une longue durée en contrepartie d’un paiement de loyers mensuels. En effet, avec une LLD, la possibilité d’achat est écartée. Le véhicule doit simplement être restitué à la fin du contrat.

LOA sans apport, comment ça marche ?

Même sans apport initial, un conducteur peut acheter une voiture LOA. Le vendeur, généralement un concessionnaire, est dans l’obligation d’informer son client qu’il s’agit d’un crédit auto. En effet, le contrat de leasing est géré par un établissement bancaire et non par le vendeur.

Des informations obligatoires doivent toutefois être mentionnées dans le contrat de leasing, à savoir :

  • les identités et coordonnées de chaque partie au contrat : établissement prêteur et emprunteur ;
  • identification du véhicule concerné par une description ;
  • les clauses liées à la location : valeur du véhicule, montant et nombre de mensualités, restant à payer en cas de levée d’option ;
  • la durée de la période de location ;
  • les obligations de chaque partie, dont les conséquences en cas de défaillance de paiement ;
  • le délai de rétractation légal ;
  • les coordonnées des autorités compétentes en cas de litige. Généralement, il s’agit de l’ACPR et de la direction départementale de la protection des populations.

Quid sur la levée d’option

Une fois un contrat de leasing automobile arrivé à échéance, deux possibilités s’offrent au conducteur, soit la restitution du véhicule loué, soit son achat. Cette dernière option est appelée levée d’option. Pour cela, l’emprunteur doit régler la différence entre le prix du véhicule et les mensualités versées durant la période de location.

Force est de mentionner qu’il est tout à fait normal que la valeur d’achat d’un véhicule en leasing soit légèrement supérieure à sa valeur sur le marché. Cela s’explique par le fait que l’acquisition du véhicule passe par une facilité de paiement. Ce mode de financement se répercute directement sur le prix du bien.

Bon à savoir

Outre le règlement de la différence de prix, le conducteur doit également procéder au changement de la carte grise de son véhicule. En effet, il ne faut pas oublier que durant la période de location, la banque est le propriétaire de la voiture. Cependant, une fois la levée d’option effectuée, c’est le locataire qui en devenir propriétaire. Il doit alors procéder à la modification du certificat d’immatriculation afin d’y ajouter son nom.

Afficher Masquer le sommaire